Le vatican

La strophe de Raphaël au Vatican

Rafael Stanza (Stanze di Raffaello) - fait partie du vaste complexe de musées du Vatican. C'est le nom des quatre salles relativement petites (environ 6 x 8 mètres chacune) situées dans le musée, peintes par le grand artiste de la Renaissance, Raffaello Santi et ses étudiants.

Le mot "strophe" en italien signifie "chambre"; à commencer par le pape Jules II, qui ne voulait pas vivre dans les mêmes chambres qu'Alexandre VI Borgia, qu'il détestait, des appartements personnels du pape s'y trouvaient.

Les fresques de Raphaël décorant les murs et les plafonds de la strophe émerveillent les visiteurs du complexe muséal du Vatican, non seulement par leur savoir-faire, leurs couleurs harmonieuses et vibrantes, mais aussi par l’intrigue, des détails élaborés, le sens le plus profond et le symbolisme. Selon la légende, le pape était lui-même tellement enchanté du travail du jeune artiste qu'il a ordonné que les images toutes faites réalisées par d'autres maîtres soient supprimées des murs et confié l'ensemble du travail de peinture à Raphaël.

  • Nous recommandons de lire sur: la Renaissance en Italie

Stanza della Segnatura

La première et la plus célèbre des quatre strophes, conçue par Raphael Santi au Vatican, s'appelle Stanza della Senyatura. Quand l'artiste a commencé à la peindre, il avait à peine 25 ans, mais sa jeunesse ne l'a pas empêché de créer un véritable chef-d'œuvre.

Les travaux sur Della Senyatura ont duré trois ans - de 1508 à 1511. La peinture murale de la salle est dédiée à un seul sujet: l'activité humaine dans le domaine des réalisations spirituelles. Les fresques qui ornent les murs reflètent les quatre aspects de ces activités: la philosophie (œuvre "Ecole athénienne"), la théologie ("Différends", sinon - "Le débat sur la Sainte Communion"), la justice (peinture "Sagesse, modération et force"), la poésie ( Parnasse).

Seule la Stanza della Senyatura a conservé son nom d’origine et n’a pas été renommée sur le thème des principales fresques. Littéralement, le nom peut être traduit par "salle de signature" (du verbe latin "signature" - signe, marque, tampon ou signe). C'est dans cette salle que le pape a signé les papiers qui lui ont été envoyés.

"École athénienne"

Bien que toutes les fresques qui ornent les strophes de Rafael soient dignes du titre de chefs-d’œuvre, les critiques d’art et les historiens les appellent l’œuvre de l’école d’Athènes (Scuola di Atene) à Stanza della Senyatura. Il dépeint une dispute entre deux philosophes grecs - Aristote et Platon. Le premier d'entre eux pointe la main levée, soulignant que le monde des idées humaines est plus élevé que la vie terrestre; le second, au contraire, indique la terre, comme s’opposant à l’interlocuteur: le monde spirituel est inextricablement lié au monde terrestre. Rafael a également décrit d'autres philosophes célèbres: Diogène, Pythagore, Socrate, Héraclite, Euclide, etc. Il est intéressant de noter que certains d'entre eux sont dotés des traits des génies créateurs de la Renaissance: Platon ressemble beaucoup à Léonard de Vinci, Michelangelo est facile à reconnaître chez Heraclitus, et Bramante chez Euclide . Raphaël s'est représenté lui-même sous la forme de l'un des deux jeunes hommes, parlant avec Zoroastre et Ptolémée. Cette similitude, telle que conçue par le maître, devrait indiquer les liens familiaux, la communauté d’idées de la philosophie grecque antique et la théologie moderne de Raphaël.

Stanza di Eliodoro

De 1511 à 1514, Rafael travailla à la conception du local, qui devint plus tard connu sous le nom de Stanza d'Eliodoro. Le thème des peintures murales dans cette strophe est la protection divine de l'Église.

La Stanza d'Eliodoro doit son nom à l'élément principal de la composition picturale de peintures murales, créée à partir de l'intrigue de la légende du seigneur de guerre syrien Eliodora, qui a été chassé du temple de Jérusalem par un cavalier-ange.

Les deux autres peintures murales sur les murs d'Eliodoro sont également consacrées à des événements bibliques et historiques, dans lesquels des forces divines sont clairement intervenues. "Exil de l'apôtre Pierre du donjon" - une fresque sur le complot de la célèbre tradition biblique selon laquelle un ange a libéré l'apôtre emprisonné.

Beaucoup voient ici une allusion au récit de la vie du pape Léon X: en 1512, il est capturé par les Français mais parvient à s'échapper.

La peinture "Messe à Bolsena" est dédiée au miracle de 1263: l'hôtesse - une tortilla destinée à la communion - a soudainement commencé à saigner entre les mains d'un ecclésiastique incroyant.

Stanza dell'Incendio di Borgo

Le nom de la troisième strophe de Raphaël et le dernier de ceux travaillés par le maître lui-même - Incendio di Borgo - lui ont été donnés en l'honneur de la fresque du même nom ornant l'un des murs. La peinture est dédiée à l'incendie qui a ravagé le quartier de Borgo, adjacent au palais des papes au Vatican. Selon la légende, le pape Léon IV aurait réussi à arrêter le feu et à sauver les paroissiens, occultant la foule effrayée du signe de la croix miraculeuse.

Le thème général des peintures murales d'Incendio di Borgo est un épisode distinct de l'histoire des actes du pape. C'est la dernière station du Vatican que Raphaël a peinte. Les travaux durèrent de 1514 à 1517. En 1520, le grand maître est mort et ses étudiants ont continué à travailler sur les fresques.

Strophe Constantine (Sala di Costantino)

Stanza Constantine est la dernière de quatre salles appelée Raphael Stanza. La peinture est dédiée à la lutte de l'empereur romain Constantin contre les païens. L'intrigue commence par une fresque appelée "Vision de la croix", qui raconte comment Constantin, avant la bataille de Maxence sur le pont mulvien, vit une croix radieuse portant l'inscription "Sim conquer".

La composition se poursuit avec des fresques dédiées directement à la bataille des Gentils sur le pont mulvien et le rite chrétien du baptême de l’empereur, et se termine par le tableau "Le don de Constantine", dédié à la lettre de l’empereur, qui, selon la légende, conféra aux papes un pouvoir illimité sur l’ouest de l’Empire romain.

Comment se rendre au musée du Vatican

Pour voir les strophes de Raphaël, vous devez visiter le musée du Vatican. Son entrée s'effectue sur un seul billet, vous permettant de visiter toutes les expositions du complexe muséal. Prix ​​du billet - 16 euros, pour les retraités et les étudiants - 8 euros. L'achat d'un billet en ligne coûtera 4 euros de plus, respectivement 20 et 12 euros.

Une option idéale pour profiter des strophes est de réserver une visite individuelle dans les musées avec un guide agréé.

Vous pouvez visiter le complexe du musée du Vatican tous les jours sauf le dimanche. Du lundi au vendredi, les musées sont ouverts de 8h45 à 16h45, les samedis jusqu'à 13h45. Le musée ne doit pas porter des vêtements, des chemises de plage et des shorts excessivement ouverts.

Pour des informations actuelles sur le travail des musées du Vatican, visitez le site officiel www.museivaticani.va.

Loading...

Articles Populaires

Catégorie Le vatican, Article Suivant

Eglise de Il Gesu à Rome
Eglises à Rome

Eglise de Il Gesu à Rome

La superbe église, appelée Il Gesu (en italien: La chiesa del Santissimo Nome di Gesù all'Argentina), est située à Rome, à un pâté de maisons de la Piazza Venezia, et remonte au XVIe siècle, soit à la fin de la Renaissance. Le temple est vénéré comme le centre des sanctuaires jésuites appartenant à la Compagnie de Jésus.
Lire La Suite
Basilique San Giovanni in Laterano
Eglises à Rome

Basilique San Giovanni in Laterano

La cathédrale Saint-Jean-Baptiste sur la colline de Latran (Basilique Saint-Jean-de-Latran) est une archibasilica papale située à Rome. Dans la hiérarchie des églises catholiques, la basilique du Latran se situe au plus haut niveau, surpassant les églises anciennes et révérées telles que Santa Maria Maggiore (Basilica di S.
Lire La Suite
Temple de Portune à Rome
Eglises à Rome

Temple de Portune à Rome

Le temple de Porto (Tempio di Portuno) à Rome est situé sur le forum du taureau (Il Foro Boario), sur les rives du Tibre. Dans la Rome antique, près du temple, il y avait un port et un marché où le bétail était vendu. L'ancien temple romain de Portune est l'un des rares bâtiments de l'Antiquité à avoir survécu. Histoire Le temple de Portuno est dédié à Portuno ou Portumnu - à l'origine l'ancien dieu des clés, des portes, des granges et du bétail.
Lire La Suite
Eglise de Santa Maria della Vittoria à Rome
Eglises à Rome

Eglise de Santa Maria della Vittoria à Rome

Santa Maria della Vittoria est une église de Rome (Rome) qui a le statut de titulaire. L’église titulaire est dirigée par un cardinal prêtre, membre du Collège des cardinaux, membre honoraire du clergé romain. Santa Maria della Vittoria est confiée au Cardinal Archevêque de Boston Sean Patrick O'Malley, qui a reçu le titre de cette église et celle de San Cardinal en 2006.
Lire La Suite